Comment fonctionne la garantie panne mécanique ?

20/1/2023

Une panne mécanique est très fréquente chez un véhicule. Qu’il soit neuf ou ancien, un véhicule est couvert par la garantie constructeur. Cela dit, cette garantie s’expire au bout de quelques années. Si elle arrive à expiration, le conducteur sera contraint de réparer son véhicule par ses propres moyens. Si vous n’êtes plus couvert par la garantie constructeur, ne paniquez pas, il existe une autre alternative : la garantie panne mécanique. De quoi s’agit-il ? Comment fonctionne-t-elle ? Que couvre-t-elle ? Gros plan sur la garantie panne mécanique.

Dans quel cas on parle de panne mécanique ?

Une panne mécanique est considérée comme un sinistre en assurance auto. Il s’agit d’une panne minime ou majeure sur les pièces mécaniques d’un véhicule. On la considère aussi comme un événement imprévisible qui empêche un véhicule de démarrer. Cette panne n’est pas uniquement d’ordre mécanique, cela pourrait être une panne électrique ou une panne électronique et même hydraulique. On parle également d’une panne mécanique lorsqu’elle fait immobiliser le véhicule et si cela nécessite l’intervention d’un garagiste professionnel ou d’un mécanicien.

Des défaillances au niveau des pièces du véhicule

Les pannes mécaniques peuvent toucher les différents composants d’un véhicule :

  • Le moteur.
  • La boîte de vitesses.
  • Le système de freinage.
  • La climatisation.

Des pannes imprévisibles

SI vous souhaitez bénéficier d’une garantie panne mécanique, sachez que les compagnies d’assurance ont leur propre définition de ce type de sinistre. Pour les assurances, les pannes mécaniques ne concernent pas :

  • L’usure normale du véhicule.
  • Un vice-caché.

Ainsi, à l’égard des assurances, ces deux cas ne font pas partie des pannes mécaniques proprement dites. Elles couvrent généralement les pannes mécaniques suite à :

  • Un accident.
  • Un bris de glace.
  • Un vol.
  • Un incendie.

L’assurance prend alors en charge le caractère défectueux de vos pièces automobiles et donc, des pannes qui surviennent soudainement en cours de trajet. Ainsi, pour bénéficier de cette garantie, il faut que la panne mécanique soit imprévisible. Elle ne doit pas résulter d’une usure du véhicule ni d’un vicecaché.

Garantie panne mécanique : de quoi il s’agit ?

Lorsque vous venez d’acquérir un véhicule neuf, vous êtes couvert par la garantie constructeur. Une fois que cette couverture arrive à expiration, vous devez trouver une autre alternative comme la garantie panne mécanique. De quoi il s’agit exactement ?

Une garantie offerte par les assurances auto

La plupart des compagnies d’assurance automobile proposent cette garantie pour couvrir les dépenses liées à une panne mécanique. La réparation est très coûteuse selon l’ampleur des dégâts. La panne en question est en rapport avec les pièces mécaniques du véhicule, mais également les pièces électriques et électroniques. Pour se prémunir d’un tel incident, il est important de souscrire à un contrat d’assurance en incluant cette garantie. Bien entendu, les compagnies d’assurance ne proposent pas les mêmes conditions et les mêmes couvertures lorsqu’il s’agit d’une garantie panne mécanique. En utilisant un comparateur d’assurance auto, vous pourrez vous faire un ordre d’idée sur le coût, les dépenses couvertes et sur les autres conditions.

Une prise en charge des frais de réparation

Une panne mécanique est un événement soudain et qu’on ne peut pas prévoir. Il est quand même possible d’anticiper ce besoin ou cet aléa en souscrivant à une assurance auto. En général, cette garantie est une prise en charge offerte par les compagnies d’assurance. Elle vous permet ainsi de rester à l’abri des imprévus financiers en cas de panne de ce genre. Cela dit, chaque assurance définit sa propre politique, que ce soit, en limite d’âge ou en kilométrage du véhicule.

Une garantie pour des pannes non couvertes

En général, une garantie panne mécanique prend en charge les pannes non couvertes par la garantie constructeur. A la différence d’une garantie décennale dans le secteur de la construction immobilière, la garantie constructeur automobile a une durée limitée de 2 ans. Il est quand même possible de prolonger cette garantie légale sur option, soit 5 ans au maximum.

Quelle est la différence entre la garantie panne mécanique et la garantie constructeur ?

Il existe une grande différence entre les deux termes même si cela concerne les garanties automobiles.

Une différence au niveau de la durée

Comme déjà mentionné plus haut, une garantie constructeur a une durée limitée. Elle s’expirera au-delà de 2 ans après l’achat du véhicule. Alors que la garantie mécanique s’applique pendant toute la durée de votre contrat d’assurance auto.

Une différence au niveau du type de véhicule

La garantie constructeur est une garantie légale qui s’applique généralement aux véhicules neufs et sortis d’usines et pas forcément aux véhicules d’occasion. En revanche, les véhicules d’occasion peuvent bénéficier d’une garantie panne mécanique. Cela dit, les couvertures peuvent être différentes selon le type de véhicule assuré et selon le nombre de kilométrages. Les véhicules d’occasion peuvent en bénéficier sous certaines conditions. Les assurances prennent toujours en compte l’âge du véhicule et le nombre de kilomètres déjà parcouru au compteur.

Une différence sur la provenance

En général, une garantie constructeur propose également la garantie panne mécanique pour les véhicules neufs. Cette garantie provient du constructeur ou plus précisément du concessionnaire. La garantie panne mécanique est applicable après l’expiration de la garantie constructeur et elle est proposée par les compagnies d’assurance. Enfin, sachez que l’assurance panne mécanique est un complément de la garantie constructeur, puisqu’elle prend en charge les pannes non couvertes par la garantie constructeur.

Que couvre une garantie panne mécanique ?

La loi n’impose aucune obligation sur les besoins couverts par la garantie panne mécanique. Chaque assurance décide alors des conditions, des couvertures et des exclusions de cette garantie. Voici les éléments qui peuvent être couverts par les assurances.

Tous les éléments constitutifs du véhicule

Toutes les assurances ne couvrent pas l’ensemble des éléments constitutifs du véhicule et d’autres se limitent à certaines pièces mécaniques. On peut citer :

  • Le moteur et toutes les pièces qui le composent.
  • Les composants électroniques et électriques.
  • La climatisation.
  • La boîte de vitesses.
  • L’alimentation.
  • L’échappement.
  • Le système d’injection.

Uniquement les organes principaux du véhicule

Les organes principaux du véhicule sont également couverts par la plupart des assureurs. Il s’agit, par exemple, de la boîte de vitesses ou d’un système d’injection.

Des pannes électroniques

Certains assureurs prévoient également une garantie complète en incluant les pannes électroniques comme le radar de recul ou le GPS.

La main d’œuvre

En général, les assureurs automobiles prennent également en charge la main-d'œuvre pour la réparation du véhicule. Notons que d’après l’Argus, les réparations relatives aux pannes mécaniques de véhicule coûtent 4 fois plus chères en absence d’une garantie panne mécanique.

L’assurance panne mécanique prend alors en charge les réparations nécessaires pour la remise en circulation de votre voiture si celle-ci tombe en panne. La garantie panne mécanique vous permet donc de limiter les dépenses en cas de dommage matériel. En plus de la main-d'œuvre, les assureurs couvrent aussi le remplacement de certaines pièces.

Quand faire la souscription d’une garantie panne mécanique ?

La souscription d’une garantie panne mécanique n’est pas une obligation. Cela dit, il s’agit d’une garantie non négligeable lorsque votre véhicule n’est plus couvert par la garantie constructeur. Elle vous met à l’abri des coûts énormes après l’expiration de votre garantie légale après l’achat de votre véhicule.

La garantie panne mécanique prend alors le relais de la garantie constructeur. Cela dit, les assureurs appliquent parfois un délai de carence. Il s’agit d’une période durant laquelle les réparations ne seront pas couvertes. Ainsi, il faut savoir quand souscrire à une garantie panne.

Dès la souscription de votre contrat d’assurance auto

Vous pouvez déjà souscrire à cette garantie lorsque vous faites la souscription de votre contrat auto. Ce qui vous évitera les longues démarches après la fin de votre garantie constructeur.

Avant la fin de votre garantie constructeur

Vous avez aussi la possibilité de souscrire à cette garantie avant la fin de votre garantie constructeur. Dans le cas où votre assureur vous impose un délai de carence de 12 mois, vous devez souscrire à la garantie panne au moins 1 an avant l’expiration de votre garantie constructeur.

Quel est le coût d’une garantie panne mécanique ?

Chaque assureur fixe librement le prix d’une garantie panne mécanique. En général, vous devez prévoir entre 150 et 350 euros par an. Ce tarif varie selon certains critères tels que :

  • La durée de couverture de la garantie.
  • La puissance du moteur.
  • L’âge de la voiture.
  • Le nombre de pièces.
  • Le type de pannes couvertes par le contrat.
  • Le kilométrage.

Comment fonctionne la garantie panne mécanique ?

Lorsqu’une panne imprévisible survient sur le trajet, il est important de connaître les différentes démarches pour enclencher le processus de la garantie.

Contacter immédiatement l’assureur en cas de panne

Votre assureur vous proposera plusieurs formules au choix pour le dépannage de votre véhicule :

  • Un dépannage à 0 km.
  • Un dépannage à 25 km.
  • Un dépannage à 50 km.

L’assureur peut aussi vous fournir un véhicule de remplacement ou bien contacter des garages agrées pour vous dépanner rapidement.

Faire un remorquage du véhicule

Après la prise de contact, un dépanneur se rend sur les lieux pour constater les faits et pour faire remorquer votre véhicule vers un centre de réparation.

Faire un devis dépannage

En général, c’est le garagiste agréé qui réalise le devis qui indique le coût des pièces à remplacer et la main d’œuvre.

Vérifiez si les pannes sont couvertes par la garantie

Cette étape est indispensable pour éviter de dépenser des frais de réparation sur les pannes qui devraient être couvertes par votre assureur. Si toutes les pannes sont bien couvertes, votre assureur prendra en charge ce sinistre, mais uniquement dans la limite du plafond d’indemnisation prévu. Certaines compagnies d’assurance proposent un remboursement immédiat tandis que d’autres vous imposent d’avancer d’abord les frais. Cela dépend si vous avez souscrit à la garantie assistance dépannage ou pas. Il s’agit d’une garantie optionnelle. Grâce à cette option d’assistance, vous serez indemnisé des frais liés au dépannage de votre véhicule. Vous n’aurez pas non plus l’obligation d’avancer les frais.

Connaître la hauteur de votre indemnisation

La hauteur d’indemnisation repose sur différents paramètres. En d’autres termes, un assureur peut appliquer une décote si la plupart des pièces sont désuètes. Cette décote est un coefficient de vétusté sur les pièces à remplacer. Votre véhicule sera remis en état de circulation certes, mais il perdra en valeur. Votre indemnisation va donc se baser sur un pourcentage de la valeur des pièces à changer. Pour la main-d'œuvre, elle est 100 % prise en charge par l’assureur.

Comment choisir votre garantie panne mécanique ?

Vous l’aurez compris, une garantie panne mécanique vous offre une protection financière en cas de panne mécaniques et imprévisibles. Pour choisir votre garantie panne, il va falloir utiliser un comparateur d’assurance. Grâce à cela, vous pourrez affiner votre recherche en vous appuyant sur différents éléments. Toutes les assurances ne proposent pas le même tarif ni la même couverture. C’est pourquoi, vous devez faire jouer la concurrence et comparer plusieurs devis. Pour choisir votre garantie, voici les principaux paramètres à prendre en compte :

Les conditions de souscription

Cela concerne généralement votre profil d’assuré ou celui de votre véhicule. Il peut s’agir de son âge ou de son kilométrage. Plus votre véhicule est ancien, moins il y aura de pannes couvertes par votre assureur.

Le délai de carence

Il s’agit de la période non couverte par un assureur qui peut être de plusieurs mois jusqu’à 12 mois.

L’étendue de la garantie

Il faut vérifier les pannes prises en charge par cette garantie, car certaines pannes ne sont pas couvertes.

Le coût de la garantie

En fonction des pannes couvertes et du type de véhicule, le coût peut varier de 150 à 200 euros.

Le plafond d’indemnisation annuel

Le plafond d’une prise en charge annuelle en cas de panne mécanique est autour de 4000 euros par an.

Les exclusions de la garantie

Vérifiez les pannes qui ne sont pas couvertes par l’assurance.

Le niveau de franchise

Il s’agit du montant qui sera à votre charge en cas de panne.

Ainsi, tous ces éléments vous aideront à choisir l’assurance auto qui saura vous proposer la meilleure garantie panne mécanique.