Vélo

Garer son vélo électrique à Paris : Ce qu’il faut savoir

Hugo
23/5/2024
4 min

Rouler avec un vélo est bien pratique sauf au moment de trouver le bon parking. En effet, cela pose des soucis de sécurité. Il importe de trouver un endroit sûr et bien fréquenté pour éviter le vol de votre deux-roues. Mais, cela n’implique pas forcément des parkings payants. À Paris, où les vélos ont pris leurs aises, il existe désormais plusieurs emplacements pour garer votre vélo électrique. Voici quelques idées à prendre en compte. 

Les parkings payants pour garer son vélo à Paris

Une femme en train de garer son vélo électrique dans un parking.

 La première option pour garer un vélo à Paris est de choisir les parkings payants. Comptez quelques euros à chaque fois pour pouvoir en faire usage. Ce qui présage une meilleure sécurité. Mais, ce ne sont pas non plus des alternatives parfaites. 

Quels sont les avantages de ces emplacements ? 

Dans un stationnement payant, la sécurité est optimale

  • Vous avez des gardiens qui surveillent les entrées et les sorties. 
  • Votre vélo est à l’abri des voleurs et des intempéries. Généralement, ces parkings sont couverts. 
  • Pour récupérer votre vélo, il faut présenter un ticket ou un justificatif. De quoi éviter les usurpations. 

Bref, vous pouvez vaquer tranquillement à vos occupations. Vous êtes sûr aussi que votre vélo ne bouge pas d’un fil. Ce qui vous évite les amendes pour un mauvais stationnement. Parfois, vous y trouverez des bornes de recharge. Donc, vous pouvez en profiter pour booster la batterie pour plus de confort sur la route. 

Quels sont les inconvénients ? 

Cependant, à quelques euros le stationnement à chaque fois, cela fait énormément de dépenses pour simplement se garer. Ce n’est pas toujours dans vos possibilités. 

De plus, malgré les mesures, vous n’êtes pas à l’abri d’un voleur agile. Il réussit à passer les mesures de sécurité en place. Une assurance contre le vol de votre vélo est donc toujours une bonne idée. 

Malgré tout, ces emplacements restent très sollicités dans la capitale. Pourtant, les places sont limitées. Donc, vous pouvez aussi avoir du mal à trouver de la place pour votre vélo électrique.  

Comment trouver les parkings payants pour vélo à Paris ? 

Vous trouverez ces parkings payants pour vélo en ligne. Réservez via les applications ou les sites en ligne. Cela ne vous prendra que quelques minutes. 

Vous pouvez aussi télécharger les applications qui recensent tous les parkings de vélo à Paris. Elles vous donnent une carte des différents parkings disponible en temps réel. De quoi vous permettre de garer plus facilement votre deux-roues. 

Quelques suggestions 

Vous êtes un cycliste dans l’âme ? Vous utilisez quotidiennement votre vélo ? Vous risquez donc d’utiliser les parkings fréquemment ? Faites des économies en choisissant un abonnement. Tel est le cas par exemple avec Saemes. Pour quelques 63 à 82 euros par an, vous allez avoir accès à : 

  • Des stationnements dans 25 parcs
  • Et, 1 000 emplacements en vélostation

Les parkings gratuits pour gérer un vélo électrique à Paris 

Vous n’avez pas des dizaines d’euros à dépenser chaque année pour garer votre vélo ? Il y a des parkings gratuits. Ils sont faciles à trouver. Généralement, ils sont directement visibles dans la rue. 

Pourquoi choisir les parkings gratuits ? 

Financièrement, c’est un choix intéressant. Vous êtes près de vos sous ? Un parking gratuit, par définition, ne vous demande rien pour vous garer. De plus, vous pouvez rester plusieurs heures si vous le souhaitez. 

Avec la démocratisation des NVEI, les autorités ont fait des efforts pour améliorer les conditions de vie des cyclistes et des trotteurs à Paris. Désormais, la ville compte plus de pistes cyclables qu’il y a 20 ans. Idem pour les places de parkings gratuits pour les vélos. Donc, vous trouverez facilement des emplacements pour votre véhicule. 

Quels sont les risques ? 

La sécurité est moindre. Ce sont des parkings en libre-service. Il n’y a pas de gardien ni de mesures pour éviter les vols de vélos. Il vous appartient de prendre vos propres précautions pour minimiser les risques pour le vôtre. Parfois, il faut compenser avec des dispositifs antivols haut de gamme. Et encore, vous ne serez pas serein pendant que vous vaquez à vos occupations. 

Le nombre de vols de vélos électriques augmente en France depuis quelque temps. Force est de constater que les parkings gratuits sont leurs premières cibles. 

Comment trouver ces emplacements ? 

Il n’en demeure pas moins que les parkings gratuits sont faciles à trouver. Ils sont directement dans la rue. Vous les reconnaissez avec des dessins en forme de vélo blanc sur le sol. À cela s’ajoutent les termes « PARKING GRATUIT ». 

Vous y trouverez des grilles d’emplacement pour les vélos. Veillez à les utiliser. Rangez bien vos vélos. C’est mieux pour sa sécurité. De plus, vous évitez les amendes. 

Osez les parkings privés 

Une autre solution commence aussi à prendre de plus en plus d’ampleur à Paris. Il s’agit des parkings privés pour les vélos. Ce sont des particuliers qui proposent leur garage ou leur emplacement pour vélo pour les cyclistes qui n’ont pas trouvé où garer leur vélo électrique. Évidemment, cela se fait moyennant payement. Les tarifs varient d’un loueur à un autre. 

C’est une solution idéale si vous ne comptez pas passer plusieurs jours dans le quartier. La sécurité est bien meilleure que sur les emplacements publics. En plus, ces nouveaux parkings sont faciles à trouver. Il suffit de vous connecter sur le Net. Faites des recherches sur Google. Vous avez plusieurs propositions en quelques secondes. Choisissez celle qui est la plus pratique pour vous.

Assurez votre vélo en 3 minutes
À partir de seulement 3,90€ /mois.

Les parkings pour les vélos électriques en libre-service

Vous n’avez plus besoin d’acheter votre propre vélo électrique pour rouler écologique dans la capitale. Il y a les vélos en libre-service. Vous les réservez en ligne. Vous les récupérez à leur emplacement. Ensuite, vous les déposez dans un autre parking dédié. Il suffit alors de respecter les instructions sur les applications de réservation. 

À Paris, vous avez plusieurs enseignes de vélo de ce genre. Il vous suffit de trouver des parkings où d’autres deux-roues sont aussi garés pour mettre votre vélo électrique. 

  • Velib’ Métropole propose 1 400 stations pour garer les vélos électriques. Elles sont disponibles 7j/7 et H24. 
  • Véligo location met à votre disposition plus de 500 modèles de vélos cargos à récupérer et à déposer sur ses centaines d’emplacements à travers la ville de lumière. 
  • Lime : Connu pour ses couleurs blanc et vert. Cette marque américaine de vélo de location en libre-service s’est fait une belle place dans la capitale française. Vous les trouverez sur les parkings de vélo dans les différents quartiers de la ville. 
  • Zoov : Avec ses vélos en bleu et noir. La marque est facile à reconnaître sur les emplacements pour deux roues. 

Il suffit de mettre votre véhicule à côté de celui de la même marque. Respectez, s’il vous plaît, les alignements. Les parkings sont limités. Cela évite de trébucher sur les deux-roues et de se blesser. Sans compter que les rues seront plus agréables quand elles sont bien rangées. 

Garer votre vélo dans les halls d’immeuble : une bonne ou une mauvaise idée ? 

Vous pouvez aussi garer votre vélo électrique dans le hall d’un immeuble. Mais attention, cette alternative n’est pas faite pour tout le monde. 

Que devez-vous savoir avant de garer votre vélo électrique ? 

Généralement, les gardiens de l’immeuble ne se considèrent responsables que des vélos des habitants de son bâtiment. D’ailleurs, vous allez avoir du mal à pénétrer sur les lieux si vous n’avez pas les accès. Pour le dire simplement, cette solution ne s’applique pas pour tous les immeubles de Paris. C’est uniquement pour celui où vous habitez

Malgré tout, la sécurité est relative. Des cambrioleurs peuvent toujours pénétrer dans le hall pour y voler quelques affaires, dont votre vélo. Donc, ne vous contentez pas de le laisser. Prenez des précautions pour rendre la tâche plus difficile. 

Comment bien sécuriser votre vélo dans les halls d’immeuble de Paris ? 

Donc, comment sécuriser votre vélo quand vous le garez dans les halls d’immeuble de Paris ? Voici des conseils : 

  • Attachez votre vélo comme il se doit
  • Investissez dans un dispositif antivol : Cadenas U, chaîne, alarme, etc. 
  • Avertissez le gardien de l’immeuble que votre vélo est dans le hall
  • Fermez bien la porte d’entrée avec les codes d’accès pour éviter les intrusions. 
  • Si possible, ne mettez pas le vélo à la vue de tous. Évitez d’attirer l’attention des malfaiteurs. 

Pourquoi ne pas emporter votre vélo avec vous ? 

Il y a une autre solution pour garer votre vélo électrique à Paris : emportez-le avec vous. Il ne sera jamais mieux sécurisé. 

Les avantages de cette solution 

Vous allez garder un œil vigilant en tout temps sur votre vélo. C’est parfait pour dissuader les voleurs. De plus, vous vous assurez une quiétude d’esprit totale pendant que vous vaquez à vos occupations. 

En plus, c’est économique. Vous n’avez pas à payer qui que ce soit pour surveiller votre véhicule. 

À qui s’adresse cette alternative ? 

Par contre, ce n’est pas possible pour tous les vélos électriques. En effet, cette solution s’adresse uniquement aux modèles pliables. Ils sont plus simples à porter, car moins encombrants. Ce qui vous permet de les ranger facilement dans les placards si besoin. 

Plus le vélo est léger, mieux c’est. Donc, faites le bon choix au moment d’acheter votre véhicule. Lisez bien les comparatifs disponibles en ligne. 

Est-ce une bonne idée de garer votre vélo électrique dans la rue de Paris ? 

Un vélo attaché à un poteau dans la rue.

Comme susmentionnée, la ville de Paris prévoit plusieurs emplacements pour vous permettre de garer votre vélo. Tel est le cas des : 

  • Abris de vélos
  • Vélostations
  • Places de parking dédiées
  • Parcs, etc. 

Donc, ne vous contentez plus de simplement attacher votre deux-roues à un poteau. D’autant plus que dans les grandes villes, il y a une nouvelle politique concernant le stationnement des deux-roues. Un mauvais emplacement et vous allez devoir payer 35 à 50 euros d’amendes. Tel est le cas si votre véhicule gêne le passage. 

Par ailleurs, les risques sont plus grands pour votre vélo. Outre le vol, les malfaiteurs peuvent : 

Emporter la selle, etc.

Assurez votre vélo en 3 minutes
À partir de seulement 3,90€ /mois.

Les critères de choix pour trouver un bon parking de vélo à Paris 

Un homme en train d'attacher son vélo dans un parking sous-terrain.

Pour sa sécurité et votre tranquillité d’esprit, évitez donc de garer votre vélo n’importe où à Paris. Choisissez le bon parking. Voici quelques critères à prendre en compte pour ce faire. 

Un endroit fréquenté

Optez pour un endroit fréquenté. Plus il y a de monde, moins il y a de risque pour votre vélo. Cela vaut surtout pour les parkings gratuits dans les rues. 

Le niveau de sécurité

Faites attention au niveau de sécurité. Préférez un stationnement parfaitement surveillé. Cela peut être avec des caméras ou des vigiles à l’entrée. Deux précautions valent mieux qu’une pour éviter la perte de votre deux-roues électrique. 

Un endroit sûr qui ne figure pas dans la liste des zones à risques

Désormais, il est possible de faire un plan des endroits les plus à risques pour votre vélo. Quelques sites et applications vous en dressent la liste. Exit ces emplacements pour garer votre vélo électrique. 

Un stationnement avec une bonne réputation

Quelques recherches en ligne vous permettront d’en apprendre un peu plus sur tel ou tel stationnement. Donc, optez pour un établissement avec une bonne réputation. C’est plus sûr. 

Un parking accessible

Il faut aussi garer votre vélo dans un endroit facile d’accès. L’emplacement doit être proche de l’endroit où vous allez. C’est plus simple. 

Comme quoi, vous ne devez pas seulement vous attarder sur le prix pour le parking de votre vélo. Quoiqu’en comparant les tarifs, vous allez réduire vos dépenses annuelles. Vous utilisez un parking pour vélo tous les jours ? Préférez un stationnement avec un abonnement. Sur le long terme, c’est plus intéressant. 

Hugo
5/6/2024
4 min

Vous pourriez aimer

(Ré)assuré en 5 minutes. Chiche ?