Vélo

Comment changer une roue de vélo électrique en cas de crevaison ?

Natis
23/5/2024
4 min

De plus en plus de personnes choisissent d’utiliser le vélo pour se déplacer en ville. Cette solution permet, non seulement, de pouvoir éviter de payer une grosse somme dans les frais de déplacement, mais également de limiter au maximum l’émission de gaz nocif. Cela peut donc être une alternative à l’utilisation de la voiture ou encore des motos et des scooters.

Le vélo électrique se présente sous plusieurs modèles et différents types sur le marché. Pour tous les types d’usages, vous pouvez être sûr de trouver le vélo électrique qui peut vous convenir. Lors de vos déplacements, il est possible de faire face à une crevaison sur votre véhicule. Le changement de roue sur ce type de vélo nécessite des connaissances spécifiques et surtout de suivre quelques étapes importantes.

Les lignes qui suivent vous permettent de prendre connaissance des conseils pratiques à suivre pour changer une roue de votre vélo électrique.

Le vélo électrique, c’est quoi ?

Le vélo électrique ou VAE représente un véhicule qui détient une assistance électrique et qui utilise donc l’électricité comme type d’énergie. Ce véhicule détient alors un moteur électrique qui peut aider lors du pédalage. Ce dernier vous permet alors de pouvoir parcourir des distances assez longues et surtout de gravir, sans effort, des pentes qui sont assez raides.

Chaque vélo électrique détient une puissance spécifique. Mais en France, une loi limite la puissance de ce type de véhicule à 250 Watts. Ce qui permet une garantie optimale du fait que le vélo électrique reste, avant tout, une bicyclette et que le moteur de ce dernier ne peut pas être utilisé pour un autre usage à part l’assistance pédalage. La vitesse maximum d’un vélo électrique est de 25 km/h.

Comme ce dispositif détient une batterie au lithium-ion, cette dernière peut avoir une capacité qui est comprise entre 250 Wh et 500 Wh. C’est donc la capacité de la batterie qui peut être le facteur de la puissance de l’assistance.

Si vous choisissez de conduire un vélo électrique standard, vous pouvez faire plus de 50 km, mais certaines autonomies peuvent afficher plus de 100 km.

En ce qui concerne le moteur du vélo électrique, il peut être placé sur le moyeu de la roue avant et arrière ou encore sur le pédalier.

Les modèles de vélo avec un moteur électrique sur le pédalier sont les plus courants. Le plus grand avantage de ces derniers repose sur le fait qu’ils sont plus faciles à conduire et offrent une grande efficacité. Cela s’explique par le fait que la puissance du moteur vient directement sur les pédales.

Les lois qui concernent le vélo électrique

En France et dans presque tous les pays européens, la législation qui est liée aux vélos à assistance électrique est harmonisée. Cela garantit alors une utilisation qui est très cohérente des vélos électriques.

C’est la directive 2002/24/CE qui définit les règles qui sont relatives aux vélos électriques. Ces dernières sont également en vigueur en France. Dans ce pays, les VAE sont des véhicules qui peuvent être utilisés pour rouler sur les pistes qui sont cyclables, sur les chemins ainsi que les routes.

En ce qui concerne les conducteurs de vélo électrique, les jeunes qui ont plus de 14 ans peuvent utiliser ce type de véhicule sans disposer du permis de conduire et d’une assurance spécifique.

Pour qu’un vélo soit considéré comme un VAE, il doit répondre à différents critères essentiels. En effet, tout d’abord, votre vélo doit être équipé d’un moteur fonctionnant avec l’électricité. Ce moteur doit détenir une puissance nominale continue maximale de 250 Watts.

Le vélo électrique doit aussi disposer d’une assistance au pédalage qui doit s’arrêter lorsque le conducteur atteint une vitesse de 25 km/h. Le VAE doit également être équipé d’un système de coupure automatique de l’assistance lorsque le conducteur arrête de pédaler. Le vélo à assistance électrique doit avoir un poids total, avec la batterie, de 25 kg.

Assurez votre vélo en 3 minutes
À partir de seulement 3,90€ /mois.

Les différents types de vélos électriques

Comme on a mentionné dans les lignes précédentes, le vélo électrique se présente sous différents modèles sur le marché. Si vous recherchez un véhicule qui est pratique et qui répond à vos attentes, vous pouvez donc disposer d’un très large choix en matière de VAE.

Le vélo électrique urbain

Le vélo électrique urbain est le type de VAE le plus courant et donc le plus populaire. Ce véhicule détient des caractéristiques et des traits spécifiques.

Les vélos électriques urbains sont, en général, mis en place par des start-up qui sont fondées autour d’un seul et unique produit et non pas par des marques historiques et connues.

Le vélo urbain est également, en général, connecté et intelligent. Ce type de véhicule détient alors plusieurs fonctionnalités non-négligeables. Ces dernières sont reliées à une application sur smartphone. Il est alors possible d’utiliser une application sur la géolocalisation, le verrouillage du vélo ou encore une assistance intelligente sans passage de vitesse. Il est aussi possible que le vélo électrique urbain soit équipé d’un écran digital tactile sur le guidon.

Le vélo électrique urbain est très léger. En effet, son poids ne dépasse pas les 20 kg. Il existe même des modèles qui ont un poids de 15 kg. Ce type de véhicule est donc assez facile à conduire pour vos différents déplacements en ville.

Il est, toutefois, important de savoir que les vélos électriques urbains ne sont pas les plus pratiques et encore moins les plus confortables. Cela s’explique par le fait qu’il ne détient pas de garde-boue et de porte-bagage. Et la position demi-course des poignets est assez fatigante. Le cadre est également très rigide et l’amortisseur est inexistant.

Le vélo électrique urbain n’est pas le plus cher sur le marché. Vous pouvez, par exemple, trouver sur le marché un modèle de VAE électrique urbain à 1800 euros. Ce prix représente la moyenne des VAE standard.

Le vélo électrique de route


Le vélo électrique qui est fait spécialement pour la route est aussi très intéressant. C’est l’une des catégories les plus courantes en matière de vélo électrique.
En général, le vélo électrique de route est très discret et offre un confort optimal. Le plus grand avantage de ce genre de VAE repose sur le fait qu’il est très bien équipé. Des millions de personnes utilisent ce véhicule du fait qu’il peut être conduit, non seulement en ville, mais aussi sur tous les types de routes.
Le vélo électrique de route est très facile à manier et s’accommode à tous les types de chaussées. Le poids de ce véhicule se trouve autour des 25 kg. Ce qui le rend moins agile en comparaison au modèle urbain, mais il est, cependant, plus stable.
La plupart des vélos de route détiennent un moteur assez puissant et un écran digital avec de nombreuses commandes spécifiques. Les marques qui fabriquent des vélos électriques de route sont en très grand nombre. Ces dernières sont françaises ou allemandes.
Avec ce type de vélo électrique, vous pouvez vous rendre au travail tous les jours, et même faire des courses. Il est aussi possible de l’utiliser pour les balades du week-end ou encore un road trip.
Le prix d’un vélo électrique de route se trouve entre 1 000 euros et 2 000, voire même 3 000 euros pour un véhicule de grande qualité, durable dans le temps et surtout fiable.


Le vélo cargo électrique


Le vélo électrique de type cargo est également très pratique. Ce véhicule est conçu spécialement pour transporter des charges assez lourdes, et même des personnes. Il est également équipé d’une assistance électrique pour une grande puissance lors de vos différents déplacements.
La puissance du moteur de ce véhicule peut varier d’un modèle à un autre. Mais comme vous devez transporter des marchandises, et même 2 enfants, il est possible de choisir un véhicule qui détient une puissance de moteur de 1 000 Watts. Plus la puissance est élevée, plus le vélo est robuste et peut être chargé pour parcourir une distance assez longue.
La batterie du vélo-cargo électrique est aussi un élément essentiel. La capacité de cette dernière peut varier selon chaque modèle. Mais en général, elle est de 400 à 1 000 Wh.
Le VAE cargo détient une zone de chargement avant, qui se trouve entre le guidon et la roue. Cette dernière peut transporter des personnes et des marchandises selon l’aménagement que vous choisissez.
En ce qui concerne le VAE cargo longtail, vous pouvez disposer d’une zone de chargement à l’arrière. Vous pouvez alors transporter deux enfants à califourchon longitudinal sur la roue, à l’arrière.
Sur certains modèles, la zone avant est utilisé pour l’installation d’une cabine fermée et qui est protégée des intempéries.
En ce qui concerne le prix, le vélo-cargo électrique est proposé entre 3 200 et 8 000 euros sur le marché.

Assurez votre vélo en 3 minutes
À partir de seulement 3,90€ /mois.

Les étapes pour un changement de roue


Comme le vélo électrique, quel que soit le modèle que vous choisissez, peut présenter des soucis de crevaison. Pour pouvoir changer la roue de votre véhicule, vous devez suivre plusieurs étapes importantes.


Être toujours préparé


Si vous devez utiliser votre vélo électrique pour tous les types de déplacement, il est important de vous équiper de manière optimale et de ne pas vous contenter du vélo et de votre casque. Pour prévenir tous les genres de soucis sur le véhicule, vous devez vous préparer. Le problème le plus courant que vous pouvez rencontrer sur le vélo électrique est la crevaison des roues.
Pour ne pas perdre votre temps dans la recherche d’outils pour changer votre roue, il est conseillé, lorsque vous conduisez votre VAE, d’emporter avec vous quelques éléments indispensables, à savoir :
- Une pompe portable ou un kit pompe C02.
- Une trousse à outils qui comprend des tournevis, des clés, des démonte-pneus. Ces derniers sont utiles dans le cas où quelque chose s'est coincé en cours de route,
- Une jauge de pression des pneus.
En cas de crevaison, la première chose que vous devez faire est d’examiner le pneu et de voir la raison du souci. Si ce dernier ressemble à une peau de serpent, il est possible qu’un élément qui est très pointu l’ait perforé.
Les pneus des vélos électriques sont très spéciaux, ce qui rend très sensible aux performances du fait qu’ils sont gonflés à l’air.

Débrancher l’alimentation électrique


Avant de changer le pneu de votre vélo électrique, vous devez également vous assurer du fait que toute l’électricité qui est stockée a été déchargée. Cette étape vous permet d’éviter tout risque de choc électrique lors de la réparation ou du démontage d’une roue.
Pour ce faire, vous devez retirer la batterie du vélo avant que le processus ne commence. Il est important de veiller à ne pas être en contact avec les parties métalliques, surtout à mains nues. Elles peuvent stocker des charges indésirables.
Si une procédure spécifique existe sur votre véhicule pour couper l’alimentation, vous pouvez l’utiliser.


Desserrer la roue et enlever le pneu sur la jante


Vous pouvez devoir desserrer les écrous de l’essieu. Mais cette étape n’est pas toujours indispensable sur tous les vélos électriques. Lorsque les écrous de l’essieu sont desserrés, vous pouvez retirer la roue.
Durant ce processus, vous devez faire attention au fil du moteur et au rotor de frein. Ces derniers ne doivent pas être endommagés, car cela peut mettre en avant des dysfonctionnements spécifiques sur votre vélo électrique.
Vous devez ensuite retirer le pneu de la jante. Cela peut créer un espace pour vous aider à utiliser de manière optimale le démonte-pneu.
Avant de remettre le pneu de votre vélo électrique, vous devez jeter un coup d’œil à l’intérieur de ce dernier. Pour cela, vous devez trouver toutes les causes des soucis, comme les épines ou encore les clous. Ces derniers doivent être retirés.


Réparer le pneu ou mettre une nouvelle chambre à air

Il est possible de tenter de réparer le pneu ou de mettre en place une nouvelle chambre à air. Pour une réparation, vous devez utiliser des pièces qui peuvent être collées à la chambre à air. Si vous voulez remplacer cette dernière, vous devez insérer la nouvelle pièce à la place de l’ancienne. Il est important de ne pas le faire lorsqu’elle est dégonflée au risque qu’elle ne conserve pas une belle forme.
Pour cela, vous devez pomper un peu avant de la place dans le pneu.


Remettre le pneu sur le vélo et le gonfler


La dernière étape consiste à remettre la roue sur votre vélo électrique. Pour cela, vous pouvez utiliser les mêmes outils que lorsque vous l’avez enlevé.
Ce dernier doit ensuite être regonflé avant de reprendre la route. N’oubliez pas de brancher la batterie ainsi que tous les éléments que vous avez desserrés.

Natis
30/1/2024
4 min

Vous pourriez aimer

(Ré)assuré en 5 minutes. Chiche ?